Réflexologie Palmaire

Rapide et facile à exécuter, le massage des points d’acupuncture de la main procure une détente immédiate. Comme lorsqu’il s’agit des pieds, la réflexologie s’appuie ici sur des philosophies orientales, où l’on peut stimuler certains organes du corps en sollicitant des zones reflexes.

La réflexologie peut également s’utiliser pour un massage de la paume. C’est donc la main qui devient une représentation miniaturisée de l’être humain.

Avec des pressions glissées sur les points d’acupuncture, le masseur accède aux différents organes qu’il cherche à soulager ou stimuler. Système nerveux, système digestif, zones génitales, lombaires, système respiratoire. Moins complet et moins profond que le massage du pied, la réflexologie palmaire est plus rapide et plus facile à exécuter et procure une détente immédiate.

Référence: http://videos.doctissimo.fr/forme/massage/Reflexologie-mains.html

Publicités

Réflexologie Plantaire

C’est le pied ! Et pour cause, cette méthode se pratique au niveau de la plante des pieds, « tableau de bord » de l’ensemble du corps. Elle active la circulation sanguine effaçant les contraintes de la journée.

 

La réflexologie, c’est quoi ?

C’est un massage des pieds d’origine chinoise. Selon une médecine chinoiseanscestrale, chaque zone réflexe correspondrait à un organe, une glande ou une partie du corps qui se projetterait sur la plante des pieds.  Un toucher spécifique localise les  tensions et les débloquent. Incroyablement détendant, cette technique active la circulation sanguine au niveau des pieds, effaçant les contraintes de la journée.

Comment ça marche ?

On peut se prodiguer ce bien-être à la maison, surtout après une journée à piétiner dans les salons ou à faire du shopping. Equipez-vous du LightFoot, petit appareil électrique de stimulation réflexologique, d’inspiration chinoise et mis au point par M. Barrand. Déchaussé, branchez l’appareil et commencez par poser vos pieds dessus (ou vos mains) en présentant d’abord les orteils, puis progressivement les métatarses, la voûte et le talon, en restant trois minutes sur chaque partie. Mais gare aux excès ! Au-delà des 15 mn le soir, vous aurez du mal à vous endormir. Moins onéreux, le Rolling-Mass en bois, style boulier chinois, est cependant plus fatiguant car il faut s’activer et le résultant est moins probant.

 

 

Les zones de la réflexologie plantaire

La réflexothérapie, médecine douce, consiste à masser les différentes zones des pieds. Les pieds sont découpés en zones, correspondant à un tissu ou à un organe.

reflexologie_01
reflexologie_02
reflexologie_03

1) Sinus
2) Tête
3) Réflexes de l’hypophyse
4) Cervicales
5) Région frontale et temporale
6) Système lymphatique supérieur
7) Glandes parathyroïdiennes
8) Glande thyroïde
9) Yeux
10) Oreilles
11) Epaules
12) Poumons et bronches
13) Coeur
14) Région du coeur
15) Estomac
16) Moëlle épinière (zone thorax)
17) Pancréas
18) Plexus solaire
19) Rate
20) Foie
21) Vésicule biliaire
22) Glandes surrénales
23) Reins
24) Côlon transverse
25) Anse hépatique
26) Anse splénique
27) Côlon ascendant
28) Côlon descendant
29) Urètre
30) Lombaires
31) Sacrum
32) Intestin grêle
33) Vessie
34) Anses intestinales
35) Hanches, bas du dos
36) Coccyx
37) Valvule iléo-caecale
38) Appendice
39) Nerf sciatique.

L’avis du médecin

Cette technique ne repose pas sur des concepts scientifiquement prouvés. Elle ne doit pas dispenser d’une consultation médicale normale en cas de stress important, de dépression, ou pour tout autre symptôme.

Référence: http://www.doctissimo.fr/html/forme/mag_2000/mag0922/fo_2322_reflexologie.htm

Acupressing

Comment venir à bout de ce mal de dos chronique ? Si les manipulations ne semblent plus vous soulager, sachez qu’une technique héritée de la médecine chinoise offre aujourd’hui une alternative : l’acupressure.

Pas moins de huit Français sur dix sont touchés par un mal de dos au cours de leur vie. Pour certains, ces douleurs chroniques sont un enfer. Pour vous réconcilier avec votre dos, la solution pourrait bien venir d’Orient.

La médecine chinoise sur le bout des doigts

L’intérêt de l’acupuncture face au mal de dos reste l’objet de débats houleux. Pour résumer, son efficacité est loin d’être prouvée 1. Mais une autre technique moins piquante est l’objet de nombreuses attentions face aux lombalgies, il s’agit de l’acupressure 2. Cette technique remplace les aiguilles par des pressions du bout des doigts aux mêmes points d’acupuncture. Rappelons que selon la médecine chinoise, ces points sont situés le long de lignes de force, appelées méridiens. De leur stimulation dépend le rééquilibrage du Yin et du Yang, nécessaire à la bonne circulation de l’énergie.

Bien que cette théorie puisse apparaître fumeuse aux yeux des partisans de la médecine moderne, l’acupressure a démontré une certaine efficacité face à certaines douleurs, mais jusqu’alors peu de travaux avaient tenté d’estimer son action face au mal de dos. Une étude taiwanaise 3 a tenté de faire le point, utilisant les standards de la médecine moderne.

Plus efficace que le traitement physique

Dans cette étude, 129 patients souffrant de mal de dos chronique ont subi soit un traitement physique classique (manipulations du rachis, traitement par la chaleur et la lumière infrarouge, stimulation électrique), soit un traitement par six séances d’acupressure. Chacun d’entre eux remplissait un questionnaire concernant leur douleur, leur mobilité et leur qualité de vie avant, après le traitement et six mois plus tard.

Résultat : après le traitement, le handicap et la douleur étaient moindres chez le groupe traité par acupressure. Six mois plus tard, un seul des 64 patients traités par acupressure souffrait encore d’un handicap lié à sa lombalgie, contre huit dans le groupe des 65 patients traités par thérapie manuelle. Après six mois, les symptômes tels que « douleurs dans les jambes », « douleur interférant avec le travail » ou « ours de travail ou d’école perdus » étaient moindres chez le groupe ayant bénéficié de la technique de médecine chinoise. Doit-on pour autant recommander l’acupressure face à la lombalgie ?

Quand opter pour la médecine alternative ?

L’efficacité de l’acupressure et du traitement physique des lombalgies dépend étroitement de la technique et de l’expérience du thérapeute. Pour le traitement physique, les standards ont été bien établis mais pour l’acupressure, rien n’est moins sûr… Enfin, cette étude conduite sur un nombre restreint de malades ne spécifie pas la cause des douleurs lombaires de chaque patient. La possibilité d’un effet psychologique via la relation médecin-patient peut également jouer.

Mais la prise en charge du mal de dos ne repose pas uniquement sur le traitement physique, mais sur une approche multidisciplinaire qui a fait la preuve de son efficacité. Pour en savoir plus, (re)découvrez notre dossier sur le mal de dos.

En conclusion, ces techniques alternatives ne présentent aucun danger mais assez peu de preuves scientifiques de leur efficacité. A chacun de trouver la méthode adpatée qui sera capable de le soulager durablement.

Référence: http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/mal_de_dos/articles/9371-acupressure-soulage-mal-dos.htm

Kinésithérapie

La kinésithérapie est une spécialité paramédicale, qui utilise des mouvements actifs (gymnastique médicale) ou passifs (massages, mobilisation). Ces indications sont autant préventives que thérapeutiques (rééducation). Pratiquée par des masseurs-kinésithérapeutes et remboursée par la Sécurité sociale, elle soulage les affections locomotrices, neurologiques ou respiratoires.

La kinésithérapie est une spécialité paramédicale, dont le bien-fondé est démontré dans de nombreuses maladies. De plus en plus pratiquée, elle utilise différentes techniques, passives ou actives.

Kinésithérapie passive

Les méthodes de kinésithérapie passive se composent de massages, d’étirements musculaires, de mobilisation des articulations par des tractions. Toutes ces techniques peuvent être utilisées dans l’objectif de redonner aux muscles de l’élasticité ou pour améliorer la mobilité articulaire.

Dans certaines maladies neurologiques, la kinésithérapie est aussi pratiquée pour supprimer une raideur, lutter contre une déformation…

… et kinésithérapie active

La kinésithérapie active est tout à fait différente. Dans ce cas, c’est le patient lui-même qui travaille à sa propre guérison. Toutes sortes d’exercices manuels ou musculaires lui sont proposés par le kinésithérapeute pour faciliter la rééducation d’une articulation, par exemple après un accident ou une pose de prothèse.

Dans certaines circonstances, le travail physique peut être réalisé en utilisant des appareils de gymnastique (vélo), des appareillages ou des systèmes de suspension. Il arrive qu’il se déroule en piscine.

Dans d’autres cas, la rééducation a pour but d’améliorer le contrôle de l’équilibre, de la posture, ou de diminuer une instabilité articulaire comme on en voit après une entorse.

Physiothérapie et kinésithérapie respiratoire

Le kinésithérapeute recourt parfois également à des agents physiques comme des vibrations, des courants électriques et l’on parle alors de physiothérapie. Certaines de ces méthodes peuvent être utilisées pour soulager des douleurs.

Enfin, la kinésithérapie peut être exercée pour améliorer la capacité respiratoire de personnes souffrant d’infections ou de maladie pulmonaire. Le kinésithérapeute pourra, par exemple, employer des techniques comme le « clapping », qui vise à désencombrer les bronches de leurs sécrétions en délivrant une série de pressions manuelles sur la cage thoracique. Bien qu’elle soit souvent impressionnante à voir pour les parents, cette kinésithérapie respiratoire donne de très bons résultats dans la bronchiolite du nourrisson.

Une des autres fonctions du kinésithérapeute est d’apprendre au patient à mieux tousser pour éliminer les sécrétions ou à mieux respirer en pratiquant des exercices de ventilation.

A qui s’adresse la kinésithérapie ?

La kinésithérapie se pratique à tous les âges de la vie. Elle connaît cependant un succès grandissant en raison du vieillissement de la population et de l’importance plus grande accordée par le corps médical à l’exercice physique et à la rééducation.

Ses principales indications sont représentées par des affections de l’appareil locomoteur comme les suites de fracture, la scoliose, les douleurs lombaires, l’arthrose et les rhumatismes, des maladies neurologiques comme l’hémiplégie et la paraplégie, des affections respiratoires s’accompagnant d’une diminution de la fonction ventilatoire comme la bronchite chronique.

Mais, le kinésithérapeute intervient aussi dans des maladies urologiques ou gynécologiques (rééducation sphinctérienne ou du post-partum), cardiologiques (ré-entraînement après infarctus du myocarde)…

Référence: http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2002/sem01/mag0614/dossier/sa_5624_kinesitherapie.htm

Quantum Touch – Toucher Quantique

 

LE QUANTUM-TOUCH® PEUT SE TRADUIRE EN FRANÇAIS PAR « TOUCHER QUANTIQUE » :

Est une séance de soin énergétique global ou ciblé visant à rétablir l’équilibre, dans le respect total de la personne.

Cette méthode énergétique utilise l’énergie de la force vitale du corps, ou force de vie* pour promouvoir le bien-être optimal. (*connue comme le flux d’énergie qui soutient tous les êtres vivants: le “Chi” pour les Chinois, “Ki” pour les Japonais, et Prana pour les Indiens)

Il existe un phénomène naturel qui se nomme l’effet d’entraînement, ou effet de résonance… Ces effets vont faire se synchroniser des pendules, faire vibrer un instrument de musique, en jouant d’un autre instrument à quelques mètres…il y a également des exemples de femmes travaillant sur le même lieu, qui se régulent sur le même cycle Féminin.

Quand deux choses vibrent à des fréquences différentes, au bout d’un moment il y a une harmonisation des deux vibrations, la plus basse s’élève pour rejoindre la plus haute. Phénomène reconnu en Physique Quantique.

En tant que praticien, nous ouvrons une possibilité de changement au corps* de la personne qui nous sollicite. Chacun réagira d’une manière très personnelle, le travail énergétique oeuvrera à améliorer l’équilibre global (*physique, mental, émotionnel  & spirituel).

le champ élevé d’énergie vitale du praticien va entraîner et Amplifier considérablement le niveau d’énergie vitale de la personne

« Entre le client et le thérapeute, il se crée un phénomène de résonance et d’entraînement. Le praticien amène la partie douloureuse, enflammée ou stressée à un niveau de vibration plus élevé qu’elle ne l’est à la base, afin que la personne traitée puisse accéder à son propre Soulagement. »

//www.youtube.com/embed/yVkdfJ9PkRQ?wmode=opaque&enablejsapi=1″, »url »: »http://youtu.be/yVkdfJ9PkRQ », »thumbnailUrl »: »http://i.ytimg.com/vi/yVkdfJ9PkRQ/hqdefault.jpg », »resolvedBy »: »youtube »} » data-block-type= »32″>

« Un petit exemple d’effet d’entraînement…« 

POUR QUI ? POUR QUOI ? COMMENT SE DÉROULE LA SÉANCE ?

Tout le monde : bébés, enfants, adultes et personnes âgées. le Quantum-Touch semble calmer les enfants et à l’inverse dynamiser les adultes et les personnes âgées !

Il n’est pas nécessaire d’avoir un problème pour recevoir une séance Quantum-Touch®, on peut simplement s’offrir un ré-équilibrage énergétique, ou une Expérience « une séance purement découverte ».

Vêtu, vous êtes placé dans une position assise ou debout, compatible avec le travail à réaliser pour votre soin. Le praticien ne vous touche pas pendant la séance, les seuls contacts seront pour faire des mesures Structurelles.

Pendant la séance, nous échangeons oralement pour connaître l’évolution de vos ressentis, afin de pouvoir vous donner le meilleur.

Chaque séance dure entre 45 mn et 1H30, prévoyez 1H45 : La durée n’est pas fixe, cela dépend de la façon dont votre corps réagit, et de son aptitude à se rééquilibrer.


+ D’INFO…

Le Quantum-Touch est efficace pour réduire les maux de dos, transformer l’alignement structurel, rétablir l’équilibre entre les organes, les glandes et les systèmes, avoir une Action Rapide sur les douleurs musculaires, les blessures, les brûlures, et bien plus encore.

Champ d’Action Possible… douleurs chroniques ou récurrentes, douleurs aigües, déséquilibre hormonal ou lymphatique, tous les problèmes physiques et émotionnels de manière générale…

Hanches non équilibrées*,problème de sciatiques, lombalgies, scolioses, anomalies crâniennes… et plus généralement le mal de dos etc… (*80% de la population a un problème d’alignement de Hanches)

Le syndrome du Canal Carpien, tendinites, arthrites, arthroses.

Manque de vitalité, fatigue, lassitude, stress, migraines, tensions, problèmes respiratoires, asthme, sensation d’oppression, calmer un état de stress intense ou choc émotionnel.

Et ce même à distance si la situation l’exige…! 

Cette liste est indicative et ne se veut pas exhaustive.

Il nous reste un vaste champ d’action à découvrir… Ensemble

COMBIEN DE SÉANCES  ?

Le nombre de séances varie en fonction de la personne et de l’importance du problème à traiter, certains vont réagir rapidement aux énergies et n’auront besoin que d’une ou deux séances, alors que certains nécessiteront un plus grand nombre de séances..

« Une séance d’une heure pourra résoudre un problème chronique ancien, alors que certains problèmes moins chroniques, pourront nécessiter un plus grand nombre de séances. »

Le plus souvent 2 à 3 séances seront nécessaires, le travail énergétique initie des changements en profondeur, lesquels continueront d’agir entre les séances.

Les séances peuvent être suivies de manière rapprochée pour un travail poussé, ou bien espacées pour une réharmonisation régulière sur le long terme.

QUELQUES MOTS D’HISTOIRE…

Dans les années 70 aux Etats-Unis, le Guérisseur B. RASMUSSON (thérapeute surdoué et incroyablement intuitif) entamait régulièrement des représentations publiques.

Par un simple toucher, il réalignait les colonnes vertébrales des personnes accidentées ou rétablissait l’angle des jambes de celles atteintes de scléroses.

C’est en 1978 que Richard Gordon, intrigué par ces fascinantes démonstrations, voulait en savoir plus et se lia d’amitié avec lui.

Sceptique, Richard est stupéfait lorsqu’il assiste à la démonstration de Bob et voit ce dernier corriger l’alignement vertébral du dos de son amie…en à peine 15 minutes !

Pas de manipulation, toucher léger, effleurement, respiration…Richard est intrigué… Ce que faisait cet homme relevait de l’exceptionnel !!

Richard fut tellement intrigué que, désireux de percer le secret de l’efficacité particulière de Bob, il passa de longues heures à apprendre lui-même comment activer et faire circuler cette énergie.

Modélisant petit à petit sa pratique pour en retirer l’essence, il finit par regrouper ces techniques et nomma cette pratique le Quantum-Touch®

Depuis, la pratique et l’ensemble des techniques qui constituent le Quantum-Touch® n’ont cessé d’évoluer.

 

Source : http://www.vaguedenergie.com/le-quantum-touch/